CHATEAU LAGRANGE 2005

SAINT-JULIEN - Grand Cru Classé en 1855 - Rouge

Vente terminée

Fiche technique :

Assemblage 46% Cabernet sauvignon, 45% Merlot et 9% Petit Verdot.

SOL Tantôt fines tantôt plus grossières, les graves sont accompagnées soit de sable soit d’argile ferrugineuse.

âge des vignes 40 ans

Vinification Cuves en Inox

élevage 20 mois en barriques (chênes français) , 60% neuves, soutirage tous les 3 mois, collage avec blancs d'œufs frais en barrique.

degré d'ALCOOL 13.5%

potentiel de garde 15 ans

appellation Saint-Julien

superficie du domaine 115 ha

Suggestion d'accompagnement :

L'avis des experts

Le millésime 2005 est exceptionnel de part sa robe grenat foncée et sa bouche dense et puissante. Tannique mais fondant, c'est un vin raffiné de haute couture. Des arômes de fruits noires et des notes de torréfaction se libèrent. Un très beau Saint-Julien !

 

La Propriété 

Le Château Lagrange est connu au Moyen-Âge sous le nom de maison noble de Lagrange Monteil et l’on retrouve la trace des divers propriétaires depuis 1631. En 1842, l’ancien Ministre de l’Intérieur du roi Louis-Philippe, le Comte Duchatel, marque à la fois la propriété et le Médoc en étant l’initiateur du drainage des vignes. C’est la grande époque de Lagrange qui en 1855 voit le classement lui attribuer la position de 3ème Cru. 
  
Le début du 20ème siècle est beaucoup moins glorieux car les conditions économiques se détériorent. Malgré plusieurs changements de propriétaires, les récoltes sont mauvaises et de basse qualité. Un morcellement est rendu nécessaire par ce marasme : de 280 hectares en 1840, le domaine est réduit à 157 hectares quand le groupe japonais Suntory le rachète en décembre 1983 à la famille Cendoya qui en était propriétaire depuis 1925 

Familier du monde du vin et leader des boissons au Japon, Suntory apporte les capitaux nécessaires à la spectaculaire rénovation du domaine. Marcel Ducasse, recruté dans ce but, a dirigé de 1984 à 2007 avec succès cette entreprise, l’accompagnant d’une profonde restructuration de l’exploitation. Au terme de plus de vingt années de travail, d’investissements humains et techniques, Lagrange a retrouvé son rang et la reconnaissance de ses pairs. En mai 2007, Bruno Eynard succède à Marcel Ducasse à la direction de Lagrange après l’avoir assisté à la direction technique pendant 17 ans. 

Le début du 20ème siècle est beaucoup moins glorieux car les conditions économiques se détériorent. Malgré plusieurs changements de propriétaires, les récoltes sont mauvaises et de basse qualité. Un morcellement est rendu nécessaire par ce marasme : de 280 hectares en 1840, le domaine est réduit à 157 hectares quand le groupe japonais Suntory le rachète en décembre 1983 à la famille Cendoya qui en était propriétaire depuis 1925 

Familier du monde du vin et leader des boissons au Japon, Suntory apporte les capitaux nécessaires à la spectaculaire rénovation du domaine. Marcel Ducasse, recruté dans ce but, a dirigé de 1984 à 2007 avec succès cette entreprise, l’accompagnant d’une profonde restructuration de l’exploitation. Au terme de plus de vingt années de travail, d’investissements humains et techniques, Lagrange a retrouvé son rang et la reconnaissance de ses pairs. En mai 2007, Bruno Eynard succède à Marcel Ducasse à la direction de Lagrange après l’avoir assisté à la direction technique pendant 17 ans.

 

Notes de la presse & Médailles

  

17.5/20


Typique du cru, avec un côté suave et gourmand, le 2005 séduit par son beau moelleux et ses tanins de velours. Cela s’explique sans doute par la proportion élevée de merlot présente dans l’assemblage.




 

17.5/20

 Grande puissance, définition très précise du terroir, impeccable finition, du travail de grand professionnel au service des graves de Saint-Julien.


2 étoiles : Vin remarquable

Sa robe éblouit par sa belle couleur rouge grenat foncé annonçant la finesse et l'élégance du bouquet, où se fondent harmonieusement les parfums les plus divers: fruits noirs confits, sous-bois, pain d'épice et notes de torréfaction. Dès l'attaque, on tombe sous le charme. Tannique, gras, tendre et suave, le palais séduit, menant à une finale aussi aromatique que persistante. Une grande bouteille en perspective d'ici quatre à cinq ans, et qui vivra beaucoup plus si l'on sait se montrer patient.

91/100

Sweet, toasty, oaky notes interwoven with hints of black olives, blackberries, cassis, and spice box are found in this densely saturated ruby/purple-hued 2005. While rich, with impressive concentration and purity, it is also tannic, full-bodied, and painfully backward and foreboding. This is another long-term prospect that will require patience. Anticipated maturity: 2013-2027.

 

93/100

Currant, mineral, plum and light toasty oak follow through to a full body, with ultrasilky tannins and a long, caressing finish. This is thoroughly beautiful. Superbalanced and very pretty. Best after 2011. 24,165 cases made. –JS

 

             17/20

 

 

94/100

Robe soutenue. Nez fruité aux accents torréfiés, plaisant. Bouche puissante, tannique, un style saint-julien traditionnel qui demandera du temps pour s'assouplir.

Economisez pour acheter du vin

> Découvrir la Cagnotte

  • Origine

    Disponible à la bouteille et ou en caisse bois d’origine du château

  • Livraison Soignée

    Livraison en point relais, à domicile en France et Belgique ou sur rendez-vous à Paris.

  • Service Client

    Nous sommes à votre disposition par chat, mail et téléphone pour des conseils personnalisés. N’hésitez pas à nous contacter.

  • sélection de passionnés

    Nos vins ont fait l'objet d'une dégustation par nos soins et d'une rigoureuse sélection.

Top