CHATEAU MARGAUX 1995

MARGAUX - BORDEAUX - Rouge
  • Par 10 / -5% soit 560.5 € unité

Vente terminée

Fiche technique :

Assemblage 75 % de Cabernet sauvignon, 17% Merlot, Petit Verdot 5% et Cabernet Franc 3%

Vinification Fermentations en cuves de chêne. Collage : traditionnel au blanc d'oeuf

élevage 18 à 24 mois en barriques neuves de chêne.

degré d'ALCOOL 13%

potentiel de garde Prêt à boire

appellation Margaux

superficie du domaine 87ha

Suggestion d'accompagnement :

L'avis des experts

1995 est un vrai grand millésime dont le vin porte toutes les marques: puissance, profondeur, richesse, complexité, subtilité et harmonie. Aujourd’hui le nez n’est pas vraiment fermé mais encore plein de retenue : tous les arômes sont bien là, mais un peu dans l’ombre. En bouche, c’est évidemment la puissance qui domine ; la trame tannique est dense, serrée, ferme sans être dure. Il faudrait attendre encore quelques années avant de commencer à boire ce vin superbe dont l’équilibre est le garant d’une évolution harmonieuse. (Mai 2011)

La Propriété

Bien que connu depuis le XIIe siècle, le Château Margaux ne commence qu'à produire du vin vers la fin du XVIe siècle. C'est en 1705 que la première enchère de Bordeaux a lieu : 230 barriques de "Margose" y seront vendues. La renommée du Château Margaux traverse alors l'Atlantique lorsque Thomas Jefferson, grand amateur de vin, établit un classement où il place Château Margaux en tête des vins de Bordeaux. Le XVIIIe siècle est l'âge d'or des grands vins de Bordeaux jusqu'à la Révolution Française où Elie du Barry, comte d'Hargicourt et seigneur de Margaux, est guillotiné. Le château est alors vendu aux enchères en tant que Bien National.

Le Château fut racheté en 1801 par Bertrand Douat, marquis de la Colonilla. Il y fit bâtir le sublime manoir qu'on lui connaît aujourd'hui. Il fut réalisé par Louis Combes, un architecte bordelais réputé. Il se chargea aussi d'organiser le Château Margaux comme une petite cité viticole dans le but de produire l'un des meilleurs vins au monde.

Le classement de 1855 célébra la réussite accomplie par le Château Margaux, ainsi que son unicité en donnant lui seul la note de 20/20. Les idées libérales de Napoléonn III sous le second empire et la construction d'une voie ferrée jusqu'à Paris favorisèrent grandement l'essor du vignoble bordelais à cette époque.

A la fin du XIXe siècle, le vignoble sera attaqué à plusieurs reprises (oïdium, mildiou et enfin le phylloxéra). La production reprendra son cours au fur et à mesure des années et des replantations. Une innovation majeure eut lieu au début du XXe siècle lorsque Pierre Moreau décida que la mise en bouteilles aurait lieu au château (1924) dans le but de pouvoir garantir l'authenticité du vin. 

Le domaine est acquis par la famille Ginestet, riche négociant bordelais, vers 1950. Ils réorganisent le vignoble mais du fait de la récession des années 1970 et des millésimes désastreux de 1972, 1973 et 1974. Ils ont obligé de vendre le Château Margaux. Après deux ans de mis en vente, André Mentzelopoulos l'achète en 1977 et investit massivement pour redorer l'image de ce premier grand cru classé. Il n'a aucun espoir de rentabilité immédiate du fait d'un marché encore morose. Le millésime 1978 est une réussite mais André Mentzelopoulos décède peu après 1980, n'ayant pas eu alors le temps de jouir de la renaissance du Château Margaux.

Sa fille, Corrine Mentzelopoulos, prend la suite et relève le défi à l'aide de l'équipe choisie par son père.  La demande repart après le millésime de 1982 qui sera salué par les américains. Reconnu aujourd'hui comme l'un des plus grands vins au monde, Château Margaux poursuit la ligne tracée par son histoire exceptionnelle.

Notes de la presse & Médailles

 

97/100

This still broods seriously, with dark plum, currant and blackberry fruit, studded with charcoal, singed tobacco and cedar notes and backed by a serious grip of roasted earth. The gorgeously long finish is driven by old-school tannins, with the smoldering edge going on and on. A brick house of a Margaux, with more charcoal than graphite, more austerity than elegance and more power than refinement.—Non-blind Château Margaux vertical (December 2013). Drink now through 2034. 18,000 cases made. –JM

 

 

18/20

 

 

 

 

  

 

95/100

Medium garnet colour going brick at the rim. The nose is beginning to showing signs of evolution with aromas of leather, game, warm cassis, dried plums and cloves. Medium to high acidity, medium body and medium to firm, fine tannins support earthy, blackcurrant-preserve fruit. Long finish. Drink now – 2030+

 

 

 

 

  

Economisez pour acheter du vin

> Découvrir la Cagnotte

  • Origine

    Disponible à la bouteille et ou en caisse bois d’origine du château

  • Livraison Soignée

    Livraison en point relais, à domicile en France et Belgique ou sur rendez-vous à Paris.

  • Service Client

    Nous sommes à votre disposition par chat, mail et téléphone pour des conseils personnalisés. N’hésitez pas à nous contacter.

  • sélection de passionnés

    Nos vins ont fait l'objet d'une dégustation par nos soins et d'une rigoureuse sélection.

Top