Nouvelle Zélande

Achetez vos vins de Nouvelle Zélande en ventes privées sur grandsvins-prives.com

Carte du vignoble de Nouvelle Zélande par grandsvins-prives.comLa viticulture en Nouvelle-Zélande a vu le jour avec l’arrivée des colonisateurs européens qui plantèrent les premières vignes à Kerikeri en 1819. Dans les années 1830, les premières productions sont établies dans la région du Northland et les vins produits ont, selon les explorateurs européens de l’époque, un goût exquis. Les vignes françaises sont introduites en 1838 par l’évêque Pompallier alors que des colons français s’implantent en Nouvelle-Zélande et développent de plus en plus les vignobles.

En 1895, le gouvernement néo-zélandais embauche Romeo Bragata, diplômé de l'école italienne d'œnologie de Comiogliano, qui identifie différents terroirs et enseigne aux colons les techniques pour produire du bon vin. Dès 1894, le phylloxéra menace sévèrement l’activité du secteur et incite les producteurs à remplacer les plans existants par des hybrides américains de qualités inférieures. La législation de 1918 instaure de sévères restrictions sur la vente d’alcool en Nouvelle-Zélande.

La taille du vignoble est réduite de 268 ha à 179 et seuls quelques producteurs produisent des vins fins tranquilles. En 1935, le gouvernement redonne de l’élan à l’industrie du vin local en diminuant les importations des vins étrangers de 50% tout en augmentant la moitié des taxes sur le vin importé. En 1939 lors de la seconde Guerre Mondiale, le pays se retrouve isolé du reste du monde ce qui stimule la production de vin pour répondre à la demande interne. La taille du vignoble double et continue d’augmenter les années suivantes. A l’image des autres pays Anglo-saxon la demande propre au pays est principalement orientée vers les vins mutés de style Porto et Sherry.

Le climat de la Nouvelle-Zélande est cependant trop frais et l'on doit ajouter jusqu'à 30% de sucre pour produire ce style de vin. Les vignobles se développent d’abord dans la région d’Auckland en raison de la proximité des marchés et de la demande puis par la suite dans celles de Waikato et de Gisborne qui permettent une meilleure culture de la vigne. En 1960, les vins blancs dits tranquilles deviennent de plus en plus importants. Les vignerons néo-zélandais utilisent d’abord des cépages allemands qui sont ensuite remplacés par des cépages français.

La superficie des vignes plantées passe ainsi de 2000 ha, en 1973, à 6000 ha en 1983. Le pays produit une grosse quantité de vin mais ce n’est qu’en 1989 que les supermarchés ont l’autorisation de vendre les premières bouteilles de vins, le gouvernement de Nouvelle-Zélande étant resté assez fermé sur le plan de la commercialisation de l’alcool. En 2007, la production vinicole annuelle est d’environ 200 millions de litres dont les trois quarts sont des vins blancs assemblés à base de Sauvignon Blanc (60%) et de Chardonnay (12%). Les vins de Nouvelle-Zélande sont principalement vendus en Australie, Angleterre et aux Etats-Unis.

Actuellement, la production s’étends sur 27 000 ha pour une production annuelle d’environ 200 millions de litres. Les vins rouges de Nouvelles-Zélande sont principalement produits à partir de Pinot Noir, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Syrah. Les vins blancs quant à eux sont assemblés à partir de Sauvignon Blanc, Chardonay, Riesling et Sémillon. Il n’existe pas réellement de loi pour les vins néo-zélandais. Une loi visant à déterminer les « Geographics Indications » a été adoptée en 2006 mais n’est pas encore très claire. La législation actuelle règlemente essentiellement le contenu des étiquettes, il n’existe pas de restriction d’utilisation de cépages dans les différentes régions. Si un vin porte la mention d'un seul cépage, celui-ci doit composer au moins 85% de l'encépagement.

Si différents cépages composent le vin, ils doivent être indiqués en ordre décroissant. La Nouvelle-Zélande se compose en deux îles : celle du Nord et celle du Sud. La partie nord a un climat presque tropical alors que le Sud subit des hivers rudes et frais. Aujourd'hui, environs 90% de la production se concentre dans les régions de Marlborough (60%), Hawke's Bay (20%) et Gisborne (13%). Parmi les différentes régions viticoles, on note pour le Nord : Hawke's Bay sur la côte Est de l'île est l'un des très bons terroirs de la Nouvelle-Zélande, grâce à ses faibles pluies et son climat plus doux.

C'est la plus grande région viticole de l'île du Nord et la deuxième plus importante du pays. Plusieurs wineries du nord y achètent leurs raisins. On y cultive principalement le Chardonnay, le merlot et le Cabernet-Sauvignon. C'est ici que la Syrah semble trouver une terre de prédilection.   Gisborne est la troisième région viticole en importance du pays, mais dont une bonne partie des vins sont vendus en vrac. On y cultive du Chardonay, du Merlot et du Müller-Thurgau. Auckland et Northland au nord de l'île est la plus ancienne région viticole de Nouvelle-Zélande. Plusieurs Wineries se trouvent toujours dans cette région. En raison de la forte pluviosité, cette région n'est pas la plus appropriées à la viticulture et les maisons vinicoles tendent à vinifier des raisins qu'elles achètent en provenance de région plus au sud. En ordre d'importance, on y produit des vins de Chardonay, de Merlot et de Cabernet-Sauvignon. Waikato et Bay of Plenty sont des régions marginales Wairpara et Martinborough dans la région de Willington produisent des vins de Pinot Noir réputés.

Et les régions du Sud sont :   Nelson est un des plus anciens vignobles de Nouvelle-Zélande. C'est également une des régions les plus chaudes. Marlborough au sud-est de Nelson est désormais la plus importante région viticole de Nouvelle-Zélande. C'est l'une des régions les plus sèches et les plus ensoleillés. On y cultive principalement du Sauvignon Blanc, du Pinot-Noir et du Chardonay. Canterbury est une région qui convient bien à la viticulture, mais qui demeure encore petite. On y produit du Pinot-Noir, du Riesling et du Chardonay. Otago est la région la plus au sud. La viticulture y est encore peu développée. On y cultive du Pinot Noir, di Pinot Gris et du Chardonay. Un vin connu de Nouvelle Zelande est  l’expérience de Henri Bourgeois (Producteur de Sancerre – Loire)

Ne ratez pas une offre de GrandsVins-Prives.com !

  • Origine

    Disponible à la bouteille et ou en caisse bois d’origine du château

  • Livraison Soignée

    Livraison en point relais, à domicile en France et Belgique ou sur rendez-vous à Paris.

  • Service Client

    Nous sommes à votre disposition par chat, mail et téléphone pour des conseils personnalisés. N’hésitez pas à nous contacter.

  • sélection de passionnés

    Nos vins ont fait l'objet d'une dégustation par nos soins et d'une rigoureuse sélection.

Top